IMPRESSIONS D'EUROPE
2, rue du Roi Albert - 44000 Nantes - tel/fax 33 (0)240 124 237
 


Vidéo : Réalisation : Tangi Le Bigot Montage et production : David Zard

JEUDI 9 NOVEMBRE 2017

20h
Théâtre
• Chapelle du Grand T

L’Homme qui mangea le monde, pièce de Nis-Momme Stockmann
(trad. Olivier Martinaud et Nils Haarmann, L’Arche éditeur, inédit)
Mise en scène de Yvon Lapous, directeur du Théâtre du Loup, Nantes
Avec Florence Bourgès, Bertrand Ducher, Hervé Guilloteau, Yvon Lapous
Lumières: Thierry Mathieu

Un bon travail, une femme aimante et des enfants, des amis fidèles.
Cet homme a tout pour être heureux.
Mais voilà, patatras. Il perd son travail, quitte sa famille, se fâche avec ses amis.
Burn out.
Et, cerise sur le gâteau, le père, malade, atteint de démence sénile, frappe à la porte et demande assistance. Tout est simplement compliqué. Un conte des temps modernes, tragique, drôle et immoral.

Nis-Momme Stockmann est né en 1981 sur l’île de Föhr, en Allemagne. Après avoir suivi des études sur le langage et sur les sciences des médias, il se consacre à l’écriture scénique à l’université des arts de Berlin.

En 2005, il fonde le studio « le Laboratoire », un projet de résidence dans une école élémentaire vide.

En 2009, il reçoit le premier prix et le prix du public lors du Marché aux pièces de Heidelberg pour Der Mann der die Welt aß (L’Homme qui mangea le monde). Ses pièces sont aujourd’hui traduites en français, polonais, anglais, suédois et espagnol.

VENDREDI 10 NOVEMBRE 2017

16h-17h
Bande dessinée et roman graphique allemands
• Grand plateau
Modérateur: Henri Landré, journaliste à Jet FM

JENS HARDER (1970)
Cofondateur du collectif d’artistes « Monogatari » en 1999, Jens Harder se distingue par des œuvres ambitieuses, souvent muettes, mêlant cosmologie et histoire de l’humanité. Il a obtenu deux prix Max et Moritz de la meilleure bande dessinée allemande en 2004 et 2010 et le prix de l’Audace du Festival d’Angoulême 2010.

Bibliographie
Beta… civilisations (vol. 1), trad. Stéphanie Lux, Actes Sud, coll. « Actes Sud-l’An 2 », 2014
Alpha… directions, trad. Stéphanie Lux, Actes Sud, coll. « Actes Sud-l’An 2 », 2009
La Cité de Dieu, trad. Jean-Paul Jennequin, Éd. de l’An 2, 2006
Leviathan, Éd. de l’An 2, 2003

Projection de planches, croquis, dessins inédits pendant le débat, puis dédicaces.

« Dans cette superproduction riche en effets spéciaux, le maelström des images charrie des myriades de références et, en contrepoint, des clins d’œil énigmatiques aux représentations religieuses, aux peintures célèbres et même à l’actualité. Jens Harder nous emporte, nous égare, nous captive. Sa “Bible”, comme il dit, est une inépuisable source de rêverie agitée. »
(Jean-Claude Loiseau, Télérama, 2009)

17h
ouverture de la Grande librairie allemande
• Hall du Grand T

18h15-19h45
Le Grand débat d’ouverture : «W. G. Sebald ou l’archéologue de la mémoire»
• Grand plateau
Modératrice : Christine Lecerf, traductrice,critique littéraire et productrice à France Culture

PIERRE ASSOULINE
Romancier,biographe,membre de l’Académie Goncourt, grand lecteur de W.G.Sebald, il a participé à la rencontre « Lire Sebald aujourd’hui » organisée par la Maison des écrivains et de la littérature au Petit Palais en novembre 2009.

GWENAËLLE AUBRY
Romancière,chercheuse en philosophie au CNRS,elle a contribué au livre Face à Sebald paru aux éditions Inculte en 2011.
Pendant le débat : lecture à voix haute par Denis Lavant (s.r.) d’extraits d’Austerlitz.
Accompagnement au piano par Antoine Rousseau.

PATRICK CHARBONNEAU
Professeur d’allemand et de traduction à l’université de Toulouse Le Mirail, il est le principal traducteur de l’œuvre de W.G.Sebald. Il est aujourd’hui l’un des meilleurs connaisseurs de l’écrivain.
JAN PETER TRIPP
Peintre, illustrateur, graveur, il fut l’ami de Sebald et ils se rendent mutuellement hommage dans Séjours à la campagne. Il a illustré par de superbes lithographies et conçu le seul recueil de poèmes de Sebald, Nul encore n’a dit, paru aux éditions Fario en 2014.

19h45
Pause : dégustation de bières allemandes « Berliner kindl Weisse Waldmeister » et « Moritz Fiege ». krautrock musik
• Hall du Grand T

20h30
Théâtre
• Chapelle du Grand T

L’Homme qui mangea le monde, pièce de Nis-Momme Stockmann

20h45
Film
• Grand plateau

Présentation, échange entre Stan Neumann, réalisateur du film Austerlitz (coproduction Arte France - Les Films d’ici, 2013) et Denis Lavant, acteur principal (s.r.).
Projection du film Austerlitz.


En partenariat avec

SAMEDI 11 NOVEMBRE 2017

14h30
ouverture de la Grande librairie allemande
• Hall du Grand T

14h45-15h45
« voix de femmes »
• Grand plateau
Modératrice : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

KAREN KÖHLER (1977)
Karen Köhler vit à Hambourg. Actrice, illustratrice, auteur de pièces de théâtre, elle a publié un premier recueil de nouvelles, Bêtes féroces, bêtes farouches, chez Hanser, prestigieuse maison d’édition allemande.

Bibliographie
Bêtes féroces, bêtes farouches, trad. Isabelle Liber, Actes Sud, 2017

JUDITH HERMANN (1970)
Judith Hermann est née à Berlin, où elle vit toujours. En 1998, elle fait une entrée spectaculaire sur la scène littéraire avec Maison d’été, plus tard, recueil de nouvelles douces-amères qui s’est vendu à plus de 200 000 exemplaires en Allemagne avant d’être traduit dans une vingtaine de pays.

Bibliographie
Au début de l’amour, Albin Michel, 2016
Alice, Albin Michel, 2012
Rien que des fantômes, Albin Michel, 2005
Maison d’été, plus tard, Albin Michel, 2001
(Tous les livres de Judith Hermann sont traduits de l’allemand par Dominique Autrand.)


ANNE VON CANAL (1973)
Anne von Canal a travaillé près de dix ans dans l’édition avant de se lancer dans l’écriture de ce premier roman qui a remporté un immense succès en Allemagne. Elle partage désormais sa vie entre Hambourg et la vigne qu’elle élève en Moselle.

Bibliographie
Ni terre ni mer, trad. Isabelle Liber, Slatkine & Cie, 2016

16h15-17h15
« Sortir de la guerre »
• Grand plateau
Modératrice : Christine Lecerf, traductrice, critique littéraire et productrice à France Culture

MONIKA HELD (1943)
Monika Held a grandi à Hambourg et Cuxhaven et vit à Francfort.
Après des études de littérature, elle travaille pour le journal Hannoversche Presse, avant de se consacrer à la radio et à la revue féminine Brigitte. Elle reçoit la médaille Solidarnosc pour ses publications dans les médias sur le thème de la loi martiale en Pologne et des convois d’aide aux survivants d’Auschwitz.

Bibliographie
Sur place, toute peur se dissipe, trad.Bernard Lortholary, Flammarion, 2014



HANS-ULRICH TREICHEL (1952)
Poète, romancier et essayiste, Hans-Ulrich Treichel vit à Berlin et Leipzig, où il enseigne la littérature. Son roman Le Disparu, traduit dans plus de trente langues, lui a valu une reconnaissance internationale exceptionnelle.

Bibliographie sélective
Le Lac de Grunewald, trad.Barbara Fontaine, Gallimard,2014
Anatolin, trad.Barbara Fontaine,Gallimard, 2010
Le Disparu, trad.Jean-Louis de Rambures, Hachette Littératures,1999,rééd.Folio, 2007

17h45-18h45
« musik und Literatur : du post-punk à la chute du mur »
• Grand plateau
Modérateur : Henri Landré, journaliste à Jet FM

FRÉDÉRIC CISNAL
Né en 1969 à Strasbourg, Frédéric Cisnal est journaliste (Noise, Tsugi, Radio En Construction) et DJ depuis trente ans. Il a habité Berlin-Ouest de 1974 à 1990 et y retourne régulièrement depuis la chute du mur.

Bibliographie
Berlin avant la techno. Du post-punk à la chute du mur, Le Mot et le Reste, 2015

ÉRIC DESHAYES
Né en 1973, Éric Deshayes (qui habite en Bretagne) est passionné par la scène expérimentale et alternative des années 1970, d’Amon Düül II à Robert Wyatt, en passant par Gong, Philip Glass, Kraftwerk et Steve Reich. Il est concepteurrédacteur du webzine Néosphères, « les sphères des nouvelles musiques anciennes et postmodernes ».

Bibliographie
Kraftwerk, Le Mot et le Reste, 2014
Can. Pop Musik, Le Mot et le Reste, 2013
Au-delà du Rock. La vague planante, électronique et expérimentale allemande des années soixante-dix, Le Mot et le Reste, 2007

Pendant le débat : musique allemande (Can, kraftwerk, Tangerine dream…) et projections sur grand écran.


19h15-20h
Le Grand entretien
• Grand plateau
Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

HEINRICH STEINFEST (1961)
Heinrich Steinfest est né en Australie, mais a grandi à Vienne où il a vécu jusqu’à la fin des années 1990 en tant qu’artiste indépendant. Actuellement, il vit à Stuttgart comme peintre et écrivain. Auteur culte outre-Rhin, Heinrich Steinfest y multiplie les récompenses pour son œuvre prolifique qui emprunte à de nombreux genres littéraires. Depuis Requins d’eau douce, son deuxième livre, il a été surnommé le « Thomas Bernhard du polar » pour la qualité littéraire et l’ironie jubilatoire de ses digressions.

Bibliographie
Greenland, Carnets Nord, 2017
Le Mondologue, Carnets Nord, 2015
Le Poil de la bête, Carnets Nord, 2013, rééd. Folio policier, 2015
Le Grand nez de Lilli Steinbeck, Folio policier, 2013
Le Onzième pion, Carnets Nord, 2012
Requins d’eau douce, Carnets Nord, 2011, rééd. Folio policier, 2011
Sale cabot, Phébus, coll. « Rayon noir », 2006
(Tous les livres de Heinrich Steinfest sont traduits de l’allemand par Corinna Gepner.)




20h30
Théâtre
• Chapelle du Grand T
L’Homme qui mangea le monde, pièce de Nis-Momme Stockmann
DIMANCHE 12 NOVEMBRE 2017

14h15
Ouverture de la Grande librairie allemande
• Hall du Grand T

14h30-15h30
« Humour, ironie, loufoquerie… »
• Grand plateau
Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

MICHAEL KRÜGER (1943)
Né à Munich où il préside l’Académie bavaroise des beaux-arts, Michael Krüger a longtemps dirigé une prestigieuse maison d’édition et édité la revue Akzente. Poète, nouvelliste et romancier largement couronné en Allemagne, il a reçu en France le prix Médicis étranger pour son roman Himmelfarb.

Bibliographie
L’Homme qui embrassait les arbres, trad. Barbara Fontaine, Le Seuil, 2017
La Comédie de Turin. Souvenirs d’un exécuteur testamentaire, Le Seuil, 2008
La Maison fantôme, Le Seuil, 2005
La Violoncelliste, Le Seuil, 2004
Histoires de famille, Le Seuil, 2001
Himmelfarb, Le Seuil, 1996
(Sauf mention, tous les livres de Michael Krüger sont traduits de l’allemand par Claude Porcell.)

HEINRICH STEINFEST (1961)
Né en Australie, Heinrich Steinfest a grandi à Vienne et vit actuellement à Stuttgart. Peintre, essayiste et écrivain, il a publié son premier roman en 1996 et a remporté par quatre fois le prix du Roman policier allemand.

Requins d’eau douce, trad. Corinna Gepner, Carnets Nord, 2011
Le cadavre d’un homme flotte dans une piscine sur le toit d’un immeuble viennois. Il lui manque une jambe, il a été déchiqueté par un requin… Pas de trace de requin, juste une prothèse auditive récupérée au fond de l’eau. Cela ressemble à une mauvaise plaisanterie, mais il en faut plus pour désarçonner l’inspecteur Lukastik. Fervent lecteur de Wittgenstein, ce surprenant personnage, qui dîne chaque soir d’une soupe chez ses parents et n’écrase jamais ses cigarettes, se moque des convenances et met un point d’honneur à exaspérer ses supérieurs. Qui d’autre que lui pouvait enquêter sur une affaire aussi étrange ?


16h-17h
« Comment être allemand aujourd’hui ?»
• Grand plateau
Modératrice : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

ANNE WEBER (1964)
Anne Weber, née en Allemagne, vivant à Paris, écrit toujours deux versions (française et allemande) de ses livres. Auteur d’une dizaine d’ouvrages, elle a reçu de nombreuses distinctions. Également traductrice, elle a notamment traduit, en allemand, Pierre Michon et Georges Perros.

Derniers titres parus
Kirio, Le Seuil, 2017
Qui est donc ce Kirio ? Un fou, un saint, un marginal ? On trouve trace de son existence d’abord dans le Sud de la France ; elle finit par se perdre dans la zone piétonne de Hanau, en llemagne, près de la statue des frères Grimm. irio aime marcher sur les mains et, d’une anière générale, il se plaît à renverser les erspectives. Le nouveau roman d’Anne Weber st aussi bien une « Vie de saint » moderne u’un conte philosophique, entre ciel et terre.

Vaterland, Le Seuil, 2015 et Points/Seuil, 2017
Vallée des merveilles, Le Seuil, 2012
Auguste, Le Bruit du temps, 2010
Tous mes vœux, Actes Sud, 2010
Cendres & Métaux, Le Seuil, coll. « Fiction & Cie », 2006
JUDITH HERMANN (1970)
Judith Hermann est née à Berlin, où elle vit. Maison d’été, plus tard, qui rassemble des histoires reflétant la vie quotidienne des jeunes adultes allemands à la fin des années 1990, lui a valu en 1998 un succès immédiat et immense en Allemagne.

Dernier titre paru
Au début de l’amour, trad. Dominique Autrand, Albin Michel, 2016
« Judith Hermann est l’écrivaine du vacillement, du tourment. Elle joue admirablement avec les silences et les menus détails qui font le quotidien, tout en installant dans ses pages une tension qui ne cesse de s’intensifier. À l’aide d’une langue précise et simple, l’auteure allemande bâtit un roman lancinant et émouvant qui évoque à la fois les tableaux d’Edward Hopper et les films de David Lynch. Dérangeant et fort, Au début de l’amour vous hante longtemps. »
(A. Fillon, Journal du Dimanche)

HANS-ULRICH TREICHEL (1952)
Poète, romancier et essayiste, Hans-Ulrich Treichel vit à Berlin et Leipzig, où il enseigne la littérature.

Dernier titre paru
Le Lac de Grunewald, trad. Barbara Fontaine, Gallimard, 2014
Paul aime Berlin. Pour lui, vivre dans un logement sur cour un peu sinistre à Kreuzberg, c’est toujours mieux que de mourir d’ennui dans sa Westphalie natale. Mais la vie fait régulièrement trébucher Paul, que ce soit dans sa modeste carrière universitaire ou sur la plage nudiste du lac de Grunewald. Lors d’un séjour à Málaga, il rencontre María, une jolie Espagnole dont il s’éprend.Malheureusement, María est mariée, enceinte même, et quand Paul quitte Málaga pour retourner à Berlin, ses mots d’adieu mal compris ne vont pas lui simplifier les choses…


17h15
Théâtre
• Chapelle du Grand T
L’Homme qui mangea le monde, pièce de Nis-Momme Stockmann


17h30-18h15
Grand débat de clôture avec Michael Krüger
• Grand plateau
Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

Dernier titre paru
L’Homme qui embrassait les arbres, trad. Barbara Fontaine, Le Seuil, 2017

Dans ces treize récits à la fois pétillants d’humour et teintés d’une douce mélancolie, chacun des narrateurs est un intellectuel vieillissant en proie au malaise existentiel, à la solitude ou à la tristesse causée par la perte d’un proche ou le départ d’une femme. Alors qu’il tente de fuir le quotidien aseptisé, il se retrouve embarqué malgré lui dans des aventures cocasses et confronté à une série d’excentriques, bobos et artistes ratés. Revenant à la veine satirique où il excelle, Michael Krüger fustige les dérives de l’époque, le déclin de la culture et porte sur ses contemporains un jugement féroce avec une verve enjouée et corrosive.

18h30
Clôture de la manifestation



Autres animations pendant les Rencontres littéraires allemandes

Grande librairie allemande animée par la librairie Coiffard à Nantes
Dédicaces des écrivains après les débats

Lectures à voix haute pendant les débats par les comédiens :
• Denis Lavant (s.r.)
• Anne-Pauline Parc (vendredi 10/11)
• Sophie Merceron (samedi 11/11)
• Yves Arcaix (dimanche 12/11)

Projection permanente dans le Hall du Grand T du film Berlin Calling de Hannes Stöhr (2008)

Bar-restaurant animé par le restaurant Insula au Grand T

jeudi 9 novembre 2017

• Nantes, École nationale supérieure d’architecture de Nantes :
Élisabeth Dreyfus (directrice du développement et de la communication) et Chérif Hanna, maîtreassistant, président du Conseil des études à l’ENSA
Projection du film Austerlitz (2013) d’après le roman de W. G. Sebald (Actes Sud, 2002) avec Denis Lavant et Roxane Duran
Présentation et échange avec le réalisateur du film, Stan Neumann

En partenariat avec

vendredi 10 novembre 2017

• La Roche-sur-Yon, Lycée Jean de Lattre de Tassigny :
Antoine Chantecaille (professeur de français) et Isabel Lejeune (professeur d’allemand)
Monika Held

• La Roche-sur-Yon, Pôle universitaire yonnais, département info-com :
Claudine Paque (chef du département) et David Demartis (chargé de cours édition)
Jens Harder

• Angers, Université catholique de l’Ouest :
Gwénola Sebaux (responsable académique du master LACISE/LARISP)
Karen köhler

• Laval, Lycée Le Douanier Rousseau :
Alexis Avril (professeur de philosophie)
Anne von Canal

• Nantes, Collège Rutigliano :
Adeline Pringault (professeur de français), Geneviève Bousseau documentaliste) et Agnès Haas (professeur d’allemand)
Karen Köhler

• Nantes, Lycée Clemenceau :
Stefan Korner (professeur d’allemand)
Judith Hermann

• Nantes, Lycée La Perverie :
Brigitte Dandrey (professeur de français) et Jean-Marc Mathieu (professeur d’allemand et responsable des classes préparatoires aux grandes écoles)
Hans-Ulrich Treichel
Lundi 13 novembre 2017

• Nantes, Lycée Guist’hau :
Heinke Couffin (professeur d’allemand)
Anne Weber

• Nantes, Lycée international Nelson Mandela :
Rafaële Lequeux (professeur de français) et Brendana Leroux (professeur d’allemand)
Heinrich Steinfest

• Nantes, Lycée Carcouët :
Philippe Jaunet (professeur d’économie politique) et Charlotte Koch (professeur d’allemand)
Anne Weber

Partenariats


Partenaires institutionnels français
Conseil régional des Pays de la Loire
Ville de Nantes
Institut français/Ville de Nantes
Conseil départemental de Loire-Atlantique
Ministère de la culture et de la communication/Centre national du livre
Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (SOFIA)

Partenaires institutionnels allemands
Ministère des affaires étrangères/Ambassade de la République fédérale d’Allemagne, Paris
Goethe Institut, Paris

Autre partenaire étranger
Fondation Jan Michalski pour la littérature et l’écriture (s.r.)

Avec les concours de
ARTE Actions Culturelles, Paris
Fondation d’entreprise Banque Populaire Atlantique, Saint-Herblain
Optique Le Provost, Nantes

Partenaires médias
Le Magazine Littéraire, Fip, Euradionantes, Jet FM

Avec le concours des traducteurs et interprètes de l’allemand
Chloé Billon, Quentin Beauvais, Isabelle Liber, Arnaud Prêtre et Morgane Saysana

Manifestation conçue et organisée par impressions d’europe
2, rue du Roi Albert, 44000 Nantes
Mèl: impressionsdeurope@wanadoo.fr

en partenariat avec
Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique
84 rue du Général Buat, 44000 Nantes
Tél.02 51 88 25 25 – www.le grandt.fr
Directrice : Catherine Blondeau

La Librairie Coiffard
7-9, rue de la Fosse, 44000 Nantes
Directeur : Rémy Ehlinger

Le Lycée jean de Lattre de Tassigny, La Roche-sur-Yon
Proviseure : Marie-Eve Thévenin

Le Lycée Carcouët, Nantes
Proviseur : Jean-Philippe Genon

Le Lycée Clemenceau, Nantes
Proviseure : Corinne Raguideau

Le Lycée Guist’hau, Nantes
Proviseur : Michel Cocotier

Le Lycée La Perverie, Nantes
Directeur : Christophe Corda

remerciements

Anne Cohen-Solal (Les Films d’ici), Florian Höllerer (Literarisches Colloquium Berlin), Katharina von Bismarck (éd. De l’Arche), Isabelle Liber, Bernard Lortholary et Olivier Mannoni

Les éditions Actes Sud, Albin Michel, l’An 2, Carnets Nord, Christian Bourgois éditeur, Jacqueline Chambon, Denoël, Gallimard,
Grasset, Métailié, Le Mot et le Reste, Le Nouvel Attila, Quidam éditeur, Le Seuil, Slatkine & Cie

Merci également à nos fidèles amis bénévoles, Camille Cloarec, Pascal Couffin, Séverine Dubertrand, Stéphanie Hauray, Dominique Landais, Anne-Pauline Parc, Guy-Arthur Rousseau, Camille Thomine et Pauline Vermeulen

Remerciements particuliers à Yann-Félix Thouault

Crédits photographiques

Photo de couverture : © John Foley/Leemage/Éd. Actes Sud
Photo 2e de couverture : © Tangi Lebigot
Théâtre du Loup : © Jean D.
W. G. Sebald : © Sebald Audiovisual Archive
Denis Lavant : © Les Films d’ici
Karen Köhler :© Julia Klug
Monika Held : © Bastel-Lübbe Verlag
Heinrich Steinfest : © Picture-Alliance & © APA/Marijan Murat
Judith Hermann : © Ulf Andersen/Getty images