IMPRESSIONS D'EUROPE
2, rue du Roi Albert - 44000 Nantes - tel/fax 33 (0)240 124 237





« RENCONTRES LITTÉRAIRES ANGLAISES »

« ENGLISH LITERATURE FESTIVAL »


Du Vendredi 27 au lundi 30 novembre 2015


Au Grand T, Nantes

Entré libre


Nantes et villes des Pays de la Loire




Vendredi 27 novembre 2015
Friday, November 27th, 2015

16h30-17h30

Roman graphique anglais
Grand plateau

Modérateur : Jean-Luc FROMENTAL, directeur de la collection « Denoël graphic », scénariste

Posy SIMMONDS (1945)
Rosemary Elizabeth ( dite « Posy » ) Simmonds est née à Cookham Dene, près de Maidenhead, dans le Berkshire. Après des études de français à la Sorbonne et de dessin à la Central School of Art de Londres, elle devient en 1968 dessinatrice de presse, et commence en 1972 une collaboration avec le quotidien The Guardian. Elle y crée notamment en 1977 la bande dessinée The Silent Three, dont un des personnages est un professeur de sociologie, George (et non Max !)
Weber ; elle s'y moque des milieux « intellectuels de gauche », qui constituent la majeure partie du lectorat de ce journal (sans doute peut-on voir dans ce paradoxe l'influence de Claire Bretécher, qui publiait alors Les Frustrés dans Le Nouvel Observateur). En 1981 paraît True Love, satire des B.D. sentimentales en vogue dans les illustrés britanniques pour adolescentes.
Parallèlement à ces séries destinées à des adultes, Posy Simmonds écrit et dessine des livres pour les tout-petits, comme Fred (1987), histoire d'un chat qui mène le jour une vie très ordinaire, mais la nuit devient une star. Elle est considérée, depuis la parution de Gemma Bovery, comme la “Papesse” du roman graphique.

Bibliographie
Literary Life, trad. Corinne Julve et Lili Sztajn, Denoël Graphic, 2014
Gemma Bovery, trad. Jean-Luc Fromental et Lili Sztajn, Denoël Graphic, 2000 ; nouvelle éd., 2014
Tamara Drewe, trad. Lili Sztajn, Denoël Graphic, 2008 ; nouvelle éd., 2010

Projections de planches, croquis, dessins inédits pendant le débat puis dédicaces.

17h30

Ouverture de la Grande librairie anglaise
Hall du Grand T

18h30

Inauguration officielle de la manifestation

18h45-20h

Le Grand débat d'ouverture « N’ayez pas peur de Virginia WOOLF ! »
Grand plateau

Modérateur : Thierry GUICHARD, directeur de publication du Matricule des Anges

Geneviève BRISAC, co-auteur avec Agnès Desarthe de la biographie V.W. Le Mélange des genres, Éditions de l’Olivier/Le Seuil, 2004.

Camille LAURENS, écrivain, préfacière de Nuit et jour de Virginia Woolf, Points/Seuil, 2011 et auteur de plusieurs articles sur V. Woolf.

Alexandra LEMASSON, auteur de Virginia Woolf, Gallimard, Folio Biographies, 2005. Journaliste au Magazine littéraire, elle fait partager ses coups de cœur dans l’émission Vol de nuit sur TF1. Elle est également comédienne.

Pendant le débat : lectures à voix haute par Sophie Merceron, comédienne, d’extraits de textes de Virginia Woolf.
Accompagnement au piano par Antoine Rousseau.

20h

Dégustation de bières anglaises brew dogs (bombardier, Spitfire, Libertine…), buffet anglais et musique anglaise
Hall du Grand T

En projection permanente
Hall du Grand T
Film « Virginia Woolf 1881-1941 »
De Dominique-Lucie Brad, 1999, France – 45 minutes
Collection « Un Siècle d’écrivains »

20h45

Lecture à voix haute par Alexandra Lemasson d’extraits d’Instants de vie de Virginia Woolf
Accompagnement au piano par Antoine Rousseau.
Grand plateau

Samedi 28 novembre 2015
Saturday, November 28th, 2015

14h30

Ouverture de la Grande librairie anglaise
Hall du Grand T
15h-16h

Jessie burton et benjamin Wood : deux talentueux auteurs de la nouvelle génération d’écrivains anglais
Grand plateau

Modératrice : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

Jessie BURTON (1982)
Née à Londres, Jessie Burton a étudié à l’université d’Oxford avant de devenir comédienne pour le théâtre et la télévision. Il lui aura suffi d'un premier roman, The Miniaturist, pour la consacrer nouvelle Reine des Lettres au Royaume-Uni : 11 éditeurs britanniques se sont disputé son Miniaturiste, paru début juillet outre-Manche, écoulé à 500 000 exemplaires, traduit en 34 langues, primé plusieurs fois, en cours d’adaptation au cinéma. Un succès réjouissant pour cette fiction historique de haute volée littéraire, atypique, captivante… La « Burtonmania » commence…


Bibliographie
Miniaturiste, trad. Dominique Letellier, Gallimard, coll. « Du Monde entier », 2015

Benjamin WOOD (1981)
Benjamin Wood a grandi dans le nord-ouest de l’Angleterre. Amplement salué par la critique et  finaliste de nombreux prix, le Complexe d’Eden Bellwether est son premier roman.

Bibliographie
Le Complexe d'Eden Bellwether, trad. Renaud Morin, Zulma, 2014. Prix du Roman FNAC, 2014.


16h30-17h30

« Thatcher, blair, Cameron : le Mépris ? »
Grand plateau

Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges


Jonathan COE (1961)
Jonathan Coe est né à Birmingham.
Après des études à Trinity College (Cambridge) et un doctorat à l’université de Warwick, il devient professeur de littérature. Son roman, Testament à l’anglaise, le propulse sur la scène internationale. En 1998, il reçoit le prix Médicis étranger pour La Maison du sommeil.



Bibliographie sélective
Les Enfants de Longbridge, trad. Jamila et Serge Chauvin, Folio, « Série XL », 2015
Expo 1958, trad. Josée Kamoun, Folio, 2015
Désaccords imparfaits, trad. Josée Kamoun, Folio, 2013
La Vie très privée de Mr Sim, trad. Josée Kamoun, Folio, 2012
La Pluie avant qu’elle tombe, trad. Jamila et Serge Chauvin, Folio, 2010
La Femme de hasard, trad. Jamila et Serge Chauvin, Folio, 2007
Bienvenue au club, trad. Jamila et Serge Chauvin, Folio, 2004
La Maison du sommeil, trad. Jean Pavans, Folio, 2000
Testament à l’anglaise, trad. Jean Pavans, Folio, 2008

Joseph CONNOLLY (1950)
Joseph Connolly est l’auteur d’une dizaine de best-sellers parmi lesquels Ça ne peut plus durer (L’Olivier, 2003) et surtout Vacances anglaises (L’Olivier, 2000), adapté au cinéma par Michel Blanc sous le titre Embrassez qui vous voudrez en 2002. Après L’Amour est une chose étrange et Jack l’Épate et Mary pleine de grâce, England’s Lane est son troisième roman paru chez Flammarion. De plus en plus caustique, Joseph Connolly est passé d’une écriture, en apparence, purement comique, à des satires cruelles, qui décrivent par le menu la transformation d’individus ordinaires en ordures intégrales.

Bibliographie
England’s Lane, trad. Alain Defossé, Flammarion, 2013
Jack l'Epate et Mary pleine de grâce, trad. Alain Defossé, Flammarion, 2009
L'amour est une chose étrange, trad. Alain Defossé, Flammarion, 2005
Ca ne peut plus durer, trad. Alain Defossé, L’Olivier, 2003 ; rééd. Points/Seuil, 2004
S.O.S., trad. Alain Defossé, L’Olivier, 2003 ; rééd. Points/Seuil, 2005
Drôle de bazar, trad. Aserge Chauvin, Gallimard, 2002 ; rééd. Folio/Gallimard, 2003
N'oublie pas mes petits souliers, trad. Alain Defossé, L’Olivier, 2001 ; rééd. Points/Seuil, 2004
Vacances Anglaises, rad. Alain Defossé, L’Olivier, 2000 ; rééd. Points/Seuil, 2004


18h-18h45

Le Grand entretien
Grand plateau

Modérateur : Thierry GUICHARD, directeur de publication du Matricule des Anges

Tim WILLOCKS (1957)
Grand maître d’arts martiaux, Tim Willocks est aussi chirurgien, psychiatre, producteur et écrivain. Scénariste, il a travaillé avec Steven Spielberg et Michael Mann. Souvent comparé à James Ellroy ou Norman Mailer, il est l'auteur de six romans, qui ont tous connus de grands succès.


Bibliographie
Les douze enfants de Paris, trad. Benjamin Legrand, Sonatine, 2014
La Religion, trad. Benjamin Legrand, Sonatine, 2009 ; rééd. Pocket, 2011
La Cavale de Billy Micklehurst (édition bilingue), trad. Benjamin Legrand, Allia, 2012
Green River, trad. Pierre Grandjouan, Sonatine, 2010
Les Rois écarlates, trad. Élisabeth Peellaert, L’Olivier, 2001 ; rééd ; Points/Seuil, 2009
Bad City Blues, trad. Élisabeth Peellaert, L’Olivier, 1999 ; rééd ; Points/Seuil, 2007
L'Odeur de la haine, trad. Pierre Grandjouan, Plon, 1995 ; rééd ; Pocket, 1997




19h15-20h15

« Pop, Rock, Punk et littérature anglaise »
Grand plateau

Modérateurs : Henri Landré, journaliste à Jet FM & Patrice VIART, coordinateur Impressions d’Europe

Cathi UNSWORTH (1960)
À l’âge de 19 ans, elle écrit pour le magazine musical Sounds puis pour le Melody Maker, Bizarre et Mojo. Son premier roman, The Not Knowing (Au risque de se perdre, Rivages/Noir, 2008) est un polar situé dans le milieu du cinéma et du rock à Londres au début des années quatre-vingt-dix. Ses livres mêlent culture populaire et critique sociale.
Michka ASSAYAS (1958)
Enfant, Michka notait précieusement, à l’encre noire et en lettres capitales, sur des fiches, les noms des musiciens des différentes formations de rock qu’il affectionnait. Il était déjà un encyclopédiste du rock en herbe. Le portrait de Jimi Hendrix trônait en bonne et due place au-dessus de son lit.
Il y eut ensuite ses études, ses premières chroniques et ses livres, des romans et des essais sur la musique.  Aujourd’hui, Michka  Assayas est considéré comme l’encyclopédiste en chef du rock et de la pop musique en France. Mais s’il est vrai qu’il possède une connaissance très précise des musiques pop rock, il ne faudrait pas que l’étiquette d’encyclopédiste cache cet autre aspect de l’homme : Michka Assayas est aussi un écrivain à part entière
Bibliographie
Le Nouveau dictionnaire du rock, Bouquins/Laffont, nouv. éd., 2014
In a Lonely Place. Écrits rock, Le Mot et le Reste, 2013
Faute d’identité, Grasset, 2011, rééd. Le Livre de Poche, 2013
Solo, Grasset, 2009
Bono par Bono, Grasset, 2005, rééd. Le Livre de Poche, 2007
Exhibition, L’Arpenteur/Gallimard, 2002, rééd. Folio, 2004
Dans sa peau, L’Arpenteur/Gallimard, 1999, rééd. Le Mot et le Reste, 2014
Les Années vides, L’Arpenteur/Gallimard, 1990, rééd. Le Mot et le Reste, 2013

François Gorin (1956)
François Gorin vit à Paris. Journaliste à Rock & Folk (1980-1985), au Matin de Paris (1983-1987), il est depuis 1993 à Télérama (cinéma, musique, chronique) où il anime son blog quotidien sur telerama.fr : « Les Disques Rayés ». Il est aussi traducteur (nombreux ouvrages en anglais, principalement sur la musique), scénariste et co-réalisateur du film Dom Alexis, le chant des pierres (documentaire de création, 2014)

Bibliographie sélective
Nos Futurs, Le Mot et le Reste, 2014
Jacques Brel, Librio, 2002
Sur le rock, éd. Lieu commun, 1990, nouv éd. éd. de l'Olivier, 1998
Le Fil à couper le souffle, Balland, 1998



Dimanche 29 novembre 2015
Sunday, November 29th, 2015

14h15

Ouverture de la Grande librairie anglaise
Hall du Grand T

14h30-15h30

« Le polar anglais »
Grand plateau

Modérateur : François BRAUD, auteur et critique de romans policiers

Tim WILLOCKS (1957)
Né à Manchester, Tim Willocks publie en 1991 son premier roman, Bad City Blues, qui sera adapté sur grand écran par Dennis Hopper. Ce livre sera suivi de Green River Rising (L’odeur de la haine, Plon, 1995, Pocket, 1997). Ce roman, réédité en 2010 sous le titre Green River chez Sonatine, se déroule dans un pénitencier de haute sécurité du Texas à la veille d’une émeute raciale. Le thème de l’enfermement, cher à Willocks, sera de nouveau traité, quoique différemment, dans Les Rois écarlates (Éd. de l’Olivier, 2001) et La Religion (Sonatine, 2009).

Bibliographie sélective :
Les Douze enfants de Paris, trad. Benjamin Legrand, Sonatine, 2014
La Religion, trad. Benjamin Legrand, Sonatine, 2009 et Pocket, 2011
Les Rois écarlates, trad. Jean-François Ménard, L’Olivier, 2001 ; Points, 2009

Cathi UNSWORTH (1960)
Journaliste et critique musicale et littéraire, Cathi Unsworth a écrit entre autres pour Melody Maker, Mojo, Uncut et Bizarre, avant de se consacrer à l’écriture de romans noirs et pop. Son premier roman, Au risque de se perdre, a été salué par David Peace et donne la vedette auquartier londonien de Camden. Elle vit à Londres , où elle travaille toujours en tant que journaliste, y compris pour Dazed & Confused.

Bibliographie :
Zarbi, trad. Karine Laléchère, Rivages/Thriller, 2014
Le Chanteur, trad. Karine Laléchère, Rivages/Noir, 2012
Bad Penny blues, trad. Karine Laléchère, Rivages/Thriller, 2008
Au risque de se perdre, trad. Karine Laléchère, Rivages/Noir, 2008

Stéphanie BENSON (1959)
Auteur de très nombreux romans policiers (L’Atalante, Albin Michel, Le reconnue comme une des plus belles plumes du roman noir contemporain.


Bibliographie sélective :
Requiem en bleu, Le Masque, 2004, rééd. J’ai lu Policier, 2006
Le dossier Lazare, Rivages/Noir, 2001
Un singe sur le dos, L’Atalante, 1998, rééd. Folio policier, 2000
Le Loup dans la lune bleu, L’Atalante, 1997, rééd. Folio policier, 2002
Le Passage, éd. Baleine, coll. « Macno », 1998

15h45-16h30

« Churchill is back »
Chapelle du Grand T

Sophie DOUDET
Maître de conférences en littérature française à l’Institut d’études politiques d’Aix-enProvence

Bibliographie
Churchill, Folio biographies, Gallimard, 2013

Surtout connu pour avoir été le Premier ministre du Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale, puis de 1951 à 1955, sir Winston (1874-1965) fut un homme aux multiples facettes. Ministre du commerce, secrétaire du Home Office, Premier Lord de l’Amirauté, ministre de l’armement, secrétaire d’État à la guerre et secrétaire d’État à l’air, chancelier de l’Échiquier, il occupa de nombreux postes politiques et ministériels. Mais il fut aussi officier dans l’armée britannique, correspondant de guerre, peintre, journaliste, historien, et obtint même le prix Nobel de littérature en 1953. Cette biographie alerte dresse un portrait sans concession d’un homme qui prétendait que la guerre était presque aussi dangereuse que la politique : «Pendant la guerre vous pouvez être tué une seule fois seulement, en politique plusieurs. »

16h30-16h45

« Les Anglais parlent aux Français. Les Français parlent aux Anglais »
Grand plateau

Modérateur : Thierry GUICHARD, directeur de publication du Matricule des Anges

Christian ROUDAUT
Correspondant à Londres de 1999 à 2011, notamment pour Radio France (France Info, France Inter et France Culture), Christian Roudaut a également travaillé pour la chaîne Arte.
Actuellement, il collabore à M Le Monde et à Arte. Il est aussi réalisateur de documentaires (le dernier, Élysée, à la première table de France, réalisé à l’occasion de la visite de la Reine d’Angleterre en juin 2014). Il publie en 2012 aux éditions du Moment Ils sont fous ces Anglais !. Courtoisie, extravagance, conservatisme et famille royale : il décrypte avec un regard amusé ce qui fait la particularité de ce peuple capable, plus que les Français, d’une auto-dérision désarmante !

Joseph CONNOLLY
Dans les couloirs de Flammarion, on l’appelle « l e père Noël ». Et avec son air débonnaire, sa barbe patriarcale, sa voix sonore et son rire tonitruant, le Britannique Joseph Connolly se prête bien à cette comparaison de saison. On pourrait la filer en métaphore, et décrire l’homme garnissant, bon an, mal an, la hotte de ses éditeurs grâce à ses romans dépassant toujours les 100 000 exemplaires…
Mais ce serait céder à une première impression trompeuse. Comme on a cédé à celle laissée par ses premiers romans traduits en français : Embrassez qui vousvoudrez, N’oublie pas mes petits souliers, Vacances anglaises
À la lecture de ces textes hilarants – où des employés se retrouvent martyrisés par des filles nymphomanes, où l’on se suicide en se jetant dans la vase, où les patrons cachent un travesti dans leurs placards –, il semblait évident que Connolly appartenait à la race de ces auteurs anglais purement comiques, pour qui l’humour est à la fois le moyen et la fin, et qui excluent volontairement de leurs univers toute problématique sérieuse.


17h15-18h15

Grand débat de clôture « En direct avec… »
Grand plateau
Modératrice : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

Jonathan COE (1961)
Né à Birmingham, Jonathan Coe est l’un des auteurs majeurs de la littérature britannique contemporaine. On lui doit notamment Testament à l’anglaise, prix du Meilleur livre étranger (1996), La Maison du sommeil, prix Médicis étranger (1998), le diptyque que forment Bienvenue au club et Le Cercle fermé, La Pluie, avant qu’elle tombe ainsi que La Vie très privée de Mr Sim tous parus chez Gallimard.

19h

Clôture de la manifestation