IMPRESSIONS D'EUROPE
2, rue du Roi Albert - 44000 Nantes - tel/fax 33 (0)240 124 237
  Rencontres littéraires belges et francophones !
21,22,23 et 24 novembre 2013


Au Grand T à Nantes pendant les quatre jours mais aussi à La Roche-sur-Yon (IUT-Info-Com), Cholet (Le Jardin de verre), Le Mans (librairie Thuard), Saint-Nazaire (Lycée Aristide Briand)…

La Grande soirée d'ouverture  Henri Michaux, qui a dit : « Ne désespérez jamais. Faîtes infuser davantage. »
Des grands débats Henri Michaux, Georges Simenon, Hergé, Bruxelles et la Belgique…
Avec Benoît Peeters et Jean-Marie Apostolidès, tous deux grands spécialistes de l'œuvre d'Hergé, Jean-Pierre Verheggen, Noël Godin, André Stas, trois virtuoses du jeu de mots et de l'humour à la belge, Nadine Monfils et Jean-Baptiste Baronian pour le polar, William Cliff, poète-voyageur, Xavier Deutsch, Bernard Quiriny, Diane Meur, Patrick Declerck, Nathalie Skowronek… et aussi Olivier Rolin, Nicole Caligaris, Pierre Assouline…

Skowronek, Nathalie Caligaris, Nicole Verheggen, Jean-Pierre Quiriny, Bernard Hergé Peeters, Benoît Simenon Monfils, Nadine

Et aussi du théâtre avec « Notes de zoologie » par le Théâtre du Loup d'Yvon Lapous, de la BD avec Yoann pour fêter les 75 ans de Spirou, des films, des lectures à voix haute, une grande librairie belge animée par Coiffard et de la fantaisie… forcément teintée de belgitude !

2.48 Mo

Jeudi 21 novembre 2013


15h–16h

75 ans de Spirou : l’aventure continue...

Chapelle du Grand T

Modérateur : Henri Landré (Jet FM)

Yoann (1971)
Associé à Fabien Vehlmann pour le scénario, Yoann – Nantais depuis 1997 – inaugure la collection Une aventure de Spirou et Fantasio par… en réalisant sa propre version de la série dont le personnage a été créé par Rob-Vel en 1938.
En 2009, Vehlmann et Yoann qui avaient fait équipe pour le premier one-shot de Spirou et Fantasio (Les Géants pétrifiés), sont finalement choisis comme l’équipe officielle de la série régulière pour représenter le petit groom en remplacement du duo Morvan/Munuera. Le tome 51, Alerte aux
Zorkons, paru en septembre 2010, fut fort attendu.

Bibliographie sélective :
  • Dans les griffes de la Vipère, Dupuis, 2013
  • La Face cachée du Z, Dupuis, 2011
  • Alerte aux Zorkons, Dupuis, 2010
  • Projections de planches, croquis, dessins inédits
  • pendant le débat puis dédicaces.

20h30–21h15

Théâtre

Chapelle du Grand T

« Notes de Zoologie », textes d’Henri Michaux par le Théâtre du Loup, Nantes
Mise en espace par Yvon Lapous Avec Florence Bourgès, Yvon Lapous
et Marylin Leray
Régie générale et lumières : Thierry Mathieu
Durée : 40 min
« Sans formes, haut sur pattes, robuste, poilu, corseté, sec et nerveux, têtu, l’animal est là. Créature protéiforme, invasive, il se nourrit autant qu’il se joue de nos peurs et de nos fantasmes. »
Extraits de Face aux verrous (1954) et de La Nuit remue... (1935) d’Henri Michaux que le Théâtre du Loup se propose de mettre en voix et en situation.


Vendredi 22 novembre 2013


16h

Ouverture de la grande librairie belge francophone

Hall du Grand T

16h30–17h30

Dialogue avec Diane Meur et Nathalie Skowronek

Chapelle du Grand T
Meur, Diane  Skowronek, Nathalie
Modérateur : Camille Thomine, journaliste au Magazine littéraire

Diane Meur (1970)
Née à Bruxelles, Diane Meur arrive à Paris en 1987 avec le désir d’écrire. Après Hypokhâgne, Khâgne puis l’École Normale supérieure de la rue d’Ulm et un DEA de Sociologie à l’EHESS, elle se tourne vers la traduction littéraire qui se révèle une merveilleuse école de style pour apprendre à travailler de très près sur les mots. Ses livres, superbement écrits, questionnent essentiellement le présent à travers l’Histoire, mais aussi les rapports qu’entretiennent les trois religions du livre (judaïsme, christianisme et islam) ainsi que dans son dernier livre, Les Villes de la plaine, à la fois drame et satire, roman d’amour et fable rationaliste.

Derniers titres parus :
  • Les Villes de la plaine, Sabine Wespieser, 2011
  • Les Vivants et les ombres, Sabine Wespieser, 2007
  • Raptus, Sabine Wespieser, 2004

Nathalie Skowronek (1973)
Nathalie Skowronek a participé à différents projets éditoriaux pour plusieurs éditeurs belges et français. Elle réside à Bruxelles. Son premier roman, Karen et moi, salué par la presse, est l’histoire d’une rencontre entre un écrivain magnifique, Karen Blixen, et une petite fille de onze ans qui lit La Ferme africaine sous une tente. Elle vient de faire paraître un magnifique second ouvrage, Max, en apparence, histoire de son grand-père, rescapé d’Auschwitz, devenu homme d’affaires et trafiquant par-dessus le mur de Berlin pour alimenter la nomenklatura d’Allemagne de l’Est en produits de luxe et marchés divers…

Bibliographie :
  • Max, en apparence, Arléa, 2013
  • Karen et moi, Arléa, 2011

18h

Inauguration officielle de la manifestation


18h30–19h30

Grand thème d’ouverture : « Henri Michaux, l’humour et le Tao »

Grand plateau

Né le 24 mai 1899 à Namur, Henri Michaux arrive en 1924 à Paris où il côtoie les peintres surréalistes et se lie d’amitié avec Jules Supervielle. Après avoir longuement voyagé de 1927 à 1937 en Asie et en Amérique du Sud, il se retire dans le Midi durant la guerre. Il est mort à Paris le 19 octobre 1984.
Si la mescaline est en grande partie à l’origine de son oeuvre picturale, c’est son génie du bizarre qui a fait de lui le plus aventureux des explorateurs de l’espace du dedans.

Présentation : Jean-Claude Pinson, poète et écrivain Intervenant et modérateur : Jean-Pierre Martin, écrivain, essayiste et professeur de littérature
contemporaine à l’université Lumière Lyon 2.

Jean-Pierre Martin (1948)
Parti sur les traces d’Henri Michaux, Jean-Pierre Martin a enquêté, interrogé des témoins, consulté archives et correspondances inédites. De Namur à Montevideo, de Quito à Knokke-le-Zoute, de Calcutta à Saint‑Vaast-la-Hougue, il a visité de nombreux lieux de passage de la comète Michaux, décelant dans l’enfance et l’adolescence belges, dans cette origine détestée, quelques-unes des singularités qui ont façonné un être de fuite.

Bibliographie sélective :
  • Henri Michaux, biographie, Gallimard, 2003
  • Henri Michaux, ADPF-Publications, Éditions des Affaires Étrangères, 1999
  • Henri Michaux, écritures de soi, expatriations, Éditions José Corti, 1994

Caligaris, NicoleVerheggen, Jean-PierreNicole Caligaris (1959)
Nicole Caligaris est l’auteur de nombreux romans et d’un récit de voyage parus au Mercure de France et aux éditions Verticales, dont, en 2013, Le Paradis entre les jambes. Elle a écrit plusieurs articles sur Henri Michaux parus dans le recueil collectif Conversations avec Henri Michaux aux éditions Cécile Defaut en 2008.

Jean-Pierre Verheggen (1942)
Poète phénomène, poète énergumène, Jean‑Pierre Verheggen est un lecteur fanatique et inconditionnel d’Henri Michaux auquel il a notamment consacré fin 1998 une double exposition à Bruxelles (au Botanique) et à Namur (Maison de la Culture), son lieu natal, avec dessins et un colloque réunissant les meilleurs spécialistes de son travail. Durant le débat : lectures à voix haute de textes d’Henri Michaux par Sophie Merceron, comédienne. Accompagnement au piano par Antoine Rousseau.

20h

Dégustation de bières belges Duvel et La Chouffe

Hall du Grand T

Inspirations musicales belges par Mathieu Pichon à la guitare électrique

20h30–21h15

Théâtre

Chapelle du Grand T

« Notes de Zoologie », textes d’Henri Michaux par le Théâtre du Loup, Nantes
Mise en espace par Yvon Lapous
Avec Florence Bourgès, Yvon Lapous et Marylin Leray
Régie générale et lumières : Thierry Mathieu
Durée : 40 min


Samedi 23 novembre 2013


11h

Ouverture de la grande librairie belge francophone

Hall du Grand T

11h30–12h30

Noël Godin, apologiste de la subversion carabinée

Grand plateau

Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges
Né à Liège en 1945, Noël Godin est l’un des personnages les plus jouissivement subversifs et, sans aucun doute, le plus grand falsificateur de la petite et grande histoire du cinéma. Journaliste dès 1969 pour le mensuel catholique Les Amis du film, il s’amuse, dans sa chronique « Camérages », à inventer (à l’insu du public et de son rédacteur en chef ) les aventures extraordinairement apocryphes du petit monde du cinéma. Anecdotes totalement inventées, faux reportages (le fameux Petit-déjeuner avec Robert Mitchum et l’Apéro avec Jack Lemmon, relatés, photos à l’appui, dans les magazines Ciné-Revue et Actuel), interviews de cinéastes inexistants, Godin – sous son propre nom ou sous pseudonymes : Georges Le Gloupier, Léon Dingo – continuera de minutieusement falsifier l’histoire, sans jamais être totalement démasqué. Il est aussi réalisateur (notamment Grève et pets, 1975 ; Prenons nos cliques, prenons nos claques ! Boutons le feu à la baraque !, 2008) et même acteur dans La Vie sexuelle des Belges et Camping Cosmos de Jan Bucquoy.

Projections de :
Prenons nos cliques, prenons nos claques ! Boutons le feu à la baraque !, 2008, filmé par Sylvie Van Huel.
Grève et pets, 1975, 14 min, avec Roland Lethem et Jean‑Marie Buchet, coréalisé avec Yolande Guerlach.
Prout prout tralala, 1974, 18 min, coréalisé avec Yolande Guerlach.
Apéritif « Cuvée Grand T » à l’issue des projections.

14h45-15h45

Le goût de Bruxelles… et de la Belgique

Grand plateau

Modératrice : Marianne Payot, rédactrice en chef adjointe du service livres de L’Express

Jean-Marie Klinkenberg (1944)
Il enseigne les sciences du langage à l’université de Liège et ses livres ont été traduits dans une quinzaine de langues. En 4e de couverture de ses Petites mythologies belges, on peut lire : Quoi de commun entre le club de football d’Anderlecht et la semaine du bon langage ? Entre Quick et Flupke et le choclat Côte d’Or ? Entre les « navetteurs » et la monarchie ? Une même question : y a-t-il une culture propre à la Belgique ?

Bibliographie sélective :
  • Petites mythologies belges, Les Impressions
  • nouvelles, 2009 ; nouvelle édition, 2013
  • Voir faire, faire voir, Les Impressions nouvelles, 2010
  • La Littérature belge. Précis d’histoire sociale (avec Benoît Denis), Labor, 2005

Benoît Peeters (1956)
Tintinophile, reconnu comme spécialiste d’Hergé mais aussi biographe du philosophe Jacques Derrida, il est également écrivain, directeur des impressions nouvelles, réalisateur et scénariste de BD. De sa complicité avec François Schuiten est né un univers : Les Cités obscures, sorte de cartographie imaginaire d’un monde parallèle qu’il développe à travers la BD, mais aussi d’autres formes. Cet amateur d’architecture onirique est enfin un des meilleurs connaisseurs de Bruxelles.

Bibliographie et filmographie sélectives :
  • Villes enfuies, Les Impressions nouvelles, coll. « Traverses », 2007
  • Le Dossier B, DVD, avec François Schuiten et Wilbur Leguebe, Les Impressions nouvelles, coll. « Hors collection », 2007
  • Bruxelles, horizon vertical, avec Marie-Françoise Plissart, album photographique, Prisme, 1998
Jean-Baptiste Baronian (1942)
Né à Anvers de parents arméniens, Jean-Baptiste Baronian vit à Bruxelles depuis 1944. Éditeur, anthologiste et essayiste dans le domaine du roman policier et fantastique, il est aussi romancier, critique littéraire, chroniqueur, bibliophile et président des « Amis de Georges Simenon ». Il a participé à l’ouvrage Je me souviens de Bruxelles paru au Castor Astral en 2006.

Derniers titres parus :
  • L’Enfer d’une saison, Éditions de Fallois / L’Âge d’homme, 2013
  • Dans les miroirs de Rosalie, Éditions de Fallois / L’Âge d’homme, 2011
  • Meurtre à Waterloo, Luc Pire, 2011


16h15–17h15

La nouvelle génération d’écrivains belges

Grand plateau

Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

Xavier Deutsch (1965)
Xavier Deutsch est docteur en philosophie et lettres. Dès 1989, il publie son premier roman : La Nuit dans les yeux, chez Gallimard. Il a reçu divers prix littéraires comme le prix Mæterlinck pour Les Garçons en 1990, le prix Victor Rossel en 2002 pour son roman La Belle étoile. Xavier Deutsch, qui écrit depuis plus de vingt ans, anime aussi des ateliers d’écriture littéraire, où il s’agit de développer l’imaginaire, selon ses dires « élever des constructions étonnantes sur le jardin de la fiction, tracer des routes là où avant il n’existait rien ».

Bibliographie sélective :
  • Onze !, Mijade, 2011
  • Une belle histoire d’amour qui finit bien, Robert Laffont, 2010
  • De l’univers, Le Castor Astral, coll. « Escales du Nord », 2006

Quiriny, BernardBernard Quiriny (1978)
Depuis 2008, Bernard Quiriny compose de son imagination débordante des nouvelles érudites et invraisemblables, qu’il agrémente d’un humour justement dosé et rassemble dans de fantastiques recueils. Inspiré des totalitarismes du vingtième siècle, son premier roman Les Assoiffées, fut très remarqué lors de la rentrée littéraire 2010. À lire ces aventures d’intellectuels en visite dans une Belgique fantasmée, soumise à un régime totalitaire féministe, on comprend mieux l’engouement que le livre a pu susciter : l’auteur y décrit un système totalement extravagant sous la forme d’une fable burlesque, parodiant le réel avec beaucoup d’humour et de distance critique.

Derniers titres parus :
  • Monsieur Spleen. Notes sur Henri de Régnier, Le Seuil, 2013
  • Une collection très particulière, Le Seuil, 2012
  • Les Assoiffées, Le Seuil, 2010

Nathalie Skowronek (1973)
Après Karen et moi publié aux éditions Arléa en 2011, Nathalie Skowronek revient avec un second roman, Max, en apparence, paru chez le même éditeur en septembre 2013 dont la première phrase est : À l’époque, je le connaissais par coeur. Sans effort, sans chercher à le retenir. Je n’arrêtais pas de fixer le numéro tatoué sur son avant-bras, seule trace visible de ses deux années et demie passées à Auschwitz. Bien en vue entre le coude et la main, le numéro attirait mon regard. Je le comparais à celui de son frère, Albert, dont les chiffres étaient presque collés les uns aux autres, une écriture de pattes de mouches où l’encre avait bavé alors que les siens apparaissaient bien tracés. Son numéro faisait partie de ma vie.

17h45–18h45

Hergé

Grand plateau

Présentateur : Patrice Viart, Coordinateur d’Impressions d’Europe

HergéBenoît Peeters : Hergé et l’Art de la bande dessinée

Écrivain, réalisateur et scénariste de bande dessinée, Benoît Peeters est connu pour être non seulement l’un des meilleurs spécialistes d’Hergé mais de l’histoire de la bande dessinée. Benoît Peeters a découvert de nombreuses sources inexploitées jusqu’à ce jour, dont deux correspondances essentielles, notamment celles d’Hergé avec son premier secrétaire (Marcel Dehaye).

Ces lettres révèlent un Hergé fragile et tourmenté, un homme lucide mais dépressif qui songea à arrêter Tintin dès les années 40. Peeters a également rencontré de nombreux témoins, depuis le début des années 80, dont plusieurs qui n’avaient jamais été interrogés. Il se penche notamment sur une question qui passionne beaucoup de « tintinophiles », celle des « scénaristes de l’ombre » qui aidèrent le père de Tintin pour plusieurs de ses histoires.

Bibliographie sélective :
  • Hergé fils de Tintin, Flammarion, coll. « Grandes biographies », 2002 ; édition revue et corrigée, « Champs biographie », 2006
  • Le Monde d’Hergé, Casterman, 1983 ; édition revue et corrigée, Casterman, 2004
  • Hergé 1922-1932. Les débuts d’un illustrateur, Casterman, 1987

Jean-Marie Apostolidès :
Tintin, une encyclopédie du XXe siècle Jean-Marie Apostolidès est professeur de littérature française et d’études théâtrales à l’université de Stanford (Californie). Il est l’auteur de plusieurs livres très influents dans le domaine de l’histoire culturelle, dont Le Roi‑Machine (Minuit), Le Prince sacrifié (Minuit). Livre pionnier, écrit en 1984, soit un an après la mort d’Hergé, et fréquemment réédité depuis, Les Métamorphoses de Tintin constituent la première étude critique des 22 albums canoniques des Aventures de Tintin. Puisant à la psychanalyse, à la sémantique et à la critique littéraire, J.-M. Apostolidès se livre à une enquête passionnante sur l’histoire de Tintin. D’où vient‑il ? A-t-il seulement une famille ? Et des opinions politiques ? Quels sont ses rapports avec les femmes ? Comment Tintin vieillit-il ?

Bibliographie sélective :
  • Lettres à Hergé, Les Impressions nouvelles, 2013
  • Dans la peau de Tintin, Les Impressions nouvelles, 2010
  • Les Métamorphoses de Tintin, Seghers, 1985 ; rééd.« Champs / Flammarion », 2006

À l’issue du débat, présentation de l’association Les 7 Soleils qui a pour objet de perpétuer le souvenir du passage de Tintin, du capitaine Haddock et de Milou à Saint-Nazaire par Jean‑Claude Chemin, président de l’association.

19h30-20h30

Entre humour et poésie

Grand plateau

Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

Jean-Pierre Verheggen (1942)
Du Degré Zorro de l’écriture paru dans les années 70 chez Christian Bourgois, dans la collection « TXT » à L’Oral et Hardi, un choix de ses textes qui a valu à son metteur en scène et interprète Jacques Bonnaffé un Molière du Théâtre en 2009, Jean-Pierre Verheggen, comme l’écrit André Velter « n’a cessé de mener à bride abattue l’une des plus toniques chevauchées verbales. En liberté dans les fourrés et les coups fourrés du langage, Verheggen donne une oeuvre qui est à percevoir dans la résonance de sa voix, avec sa verve de grande déferlante, son swing de boxeur des lettres, sa fantaisie féroce et irrésistible ».

Derniers titres parus :
  • Un jour, je serai Prix Nobelge, Gallimard, coll. « Hors Série Littérature », 2013
  • Poète bin qu’oui, poète bin qu’non ?, Gallimard, coll. « Hors Série Littérature », 2011
  • Sodome et grammaire, Gallimard, coll. « Hors Série Littérature », 2008

André Stas (1949)
Avant tout humoriste et pataphysicien, André Stas est un plasticien, pratiquant le collage comme arme favorite. Membre fondateur de l’IIREFL, l’Institut international et d’explorations sur les fous littéraires, André Stas est, en vrac, Régent au Collège de ’Pataphysique et fils spirituel du satrape André Blavier (avec qui il signa le Manifeste pour la culture wallonne), Grand Fécial Consort de l’Ordre de la Grande Gidouille, Grand Dipsomane de l’Empire Impérial, Académicien Zygomatique, Consul honoraire du Sultanat de Bouillon, et aligne bien d’autres titres glorieux qui ne sont qu’indication de sa qualité première : l’amitié. Et il est l’ami des plus grands humoristes et artistes de son temps, vivants ou décédés.

Derniers titres parus :
  • Les Nègres du Kilimandjaro, Journal de voyage, Au crayon qui tue éditeur, 2012
  • Ubu roi ou La Disparition du tyran polonais, Alfred Jarry et André Stas, Au crayon qui tua, 2010
  • Entre les poires et les faux mages, Éditions des Cendres, 2008

Noël Godin (1945)
Noël Godin est né à Liège en hurlant : « Vive Ravachol ! » Collabore fourbement à de nombreux périodiques : Les Amis du film, Cine‑Revue, La Revue belge du cinéma, Actuel, Visions… et à quelques émissions paraculturelles de la RTBF. Réalise plusieurs courts métrages joyeusement scandaleux. Anime des spectacles de guignol misérabiliste pour jeunes lardons caractériels et vieux croûtons d’hospice et s’affirme comme un spécialiste du gag désopilant : lâcher de hargneux volatiles pendant le final des Oiseaux d’Hitchcock, de pataraboumants pets préenregistrés au cours d’une messe de Requiem à la cathédrale Sainte‑Gudule, de seaux de colle à tapisser sur l’une ou l’autre sommité pédagogique en exercice. Est soupçonné d’être le conseiller balistique de Georges Le Gloupier, le célèbre entarteur de Marguerite Duras, Maurice Béjart, Jean‑Luc Godard, BHL (sept fois !), Bill Gates…

Bibliographie sélective :
  • Anthologie de la subversion carabinée, L’Âge d’Homme, 1989 ; nouvelle éd., 2012
  • Entartons, entartons les pompeux cornichons !, Flammarion, 2005
  • Godin par Godin, éditions Yellow Now, 2001

21h–21h45

Théâtre

Chapelle du Grand T

« Notes de Zoologie », textes d’Henri Michaux par le Théâtre du Loup, Nantes
Mise en espace par Yvon Lapous
Avec Florence Bourgès, Yvon Lapous et Marylin Leray
Régie générale et lumières : Thierry Mathieu
Durée : 40 min


Dimanche 24 novembre 2013


11h

Ouverture de la grande librairie belge francophone

Hall du Grand T

11h30–12h30

Émile Lansman : Petite balade dans le jardin du théâtre belge francophone

Chapelle du Grand T

Modérateur : Pierre Vanderstappen, conseiller littéraire au Centre Wallonie-Bruxelles, Paris
De la dramaturgie belge francophone du XXe siècle, on a surtout retenu Maeterlinck, Crommelynck, De Ghelderode, Kalisky… Mais ces grands noms ne peuvent faire oublier des générations successives d’auteurs dramatiques qui se sont peu à peu imposés à partir des années 60. Aujourd’hui, ils sont plusieurs dizaines à inscrire leur nom dans le paysage théâtral francophone international par la diversité et l’originalité de leurs écritures. Émile Lansman, éditeur et témoin actif de ce qui s’écrit dans ce domaine depuis trente ans, présentera quelques repères de cette évolution à travers cinq figures emblématiques encore en activité aujourd’hui : Jean Louvet (1934), Paul Emond (1944), Jean-Marie Piemme (1944), Éric Durnez (1959) et Céline Delbecq (1986).

15h–16h

Postérité littéraire de Georges Simenon

Grand plateau

SimenonGeorges Simenon naît à Liège le 13 février 1903.
Après des études chez les jésuites, il devient, en 1919, apprenti pâtissier, puis commis de librairie, et enfin reporter et billettiste à La Gazette de Liège. Il publie en souscription son premier roman, Au pont des Arches, en 1921 et quitte Liège pour Paris. Il fait paraître des contes et des nouvelles dans plusieurs journaux. Le Roman d’une dactylo, son premier roman « populaire », paraît en 1924 sous pseudonyme. Jusqu’en 1930, ses contes, nouvelles et romans sont publiés chez différents éditeurs.En 1931, le commissaire Maigret commence ses enquêtes… On tourne les premiers films adaptés de l’oeuvre de Georges Simenon. Il alterne romans, voyages et reportages, et quitte son éditeur Fayard pour les éditions Gallimard où il rencontre André Gide.

Durant la guerre, il est responsable des réfugiés belges à La Rochelle et vit en Vendée. En 1945, le père de Maigret émigre aux États-Unis puis rentre en Europe et s’installe définitivement en Suisse. La publication de ses oeuvres complètes (72 volumes !) commence en 1967. Cinq ans plus tard, il annonce officiellement sa décision de ne plus écrire de romans. Georges Simenon écrira ses Mémoires intimes (Presses de la Cité, 1981) avant de mourir à Lausanne en 1989.

Modérateur : Thierry Guichard, directeur de publication du Matricule des Anges

Pierre Assouline (1953)
Né à Casablanca, Pierre Assouline est à la fois journaliste, chroniqueur de radio, romancier (Une question d’orgueil, 2012, Vies de Job, 2011, Les Invités, 2009, Le Portrait, 2009… tous chez Gallimard), auteur de monumentales et très documentées biographies (Gaston Gallimard, Daniel-Henry Kahnweiler, Albert Londres, Hergé, Georges Simenon…), ancien responsable du magazine Lire et membre du comité de rédaction de la revue L’Histoire.
Pierre Assouline est également l’auteur de plusieurs milliers d’articles et de chroniques radio et anime un blog passionnant, La République des livres. Il est enfin membre de l’Académie Goncourt depuis 2012.

ibliographie sélective :
  • Autodictionnaire Simenon, Omnibus, 2009 ; rééd. Le Livre de Poche, 2011
  • Simenon : biographie, Julliard, 1992 ; nouvelle édition Folio/Gallimard, 1996

Jean-Baptiste Baronian (1942)
Fondateur des « Amis de Georges Simenon », association internationale qu’il préside toujours avec autant de passion, la vie et l’oeuvre de Jean‑Baptiste Baronian sont ponctuées d’hommages aux auteurs qu’il admire : « Si on me dit : Baronian est un fils de Simenon, je suis ravi.»

Bibliographie sélective :
  • Simenon ou le roman gris. Neuf études sentimentales, Textuel, 2002.
  • Passion Simenon, l’homme à romans (avec Michel Schepens), Textuel, 2002

Jean-Marie Klinkenberg (1944)
Professeur émérite de l’université de Liège où il enseigne les sciences du langage et spécialement la sémiotique et la rhétorique, mais aussi les cultures francophones, Jean-Marie Klinkenberg a participé au Cahier de L’Herne consacré à Georges Simenon paru en février 2013.

16h30–17h15

William Cliff, poète voyageur


Présentation : Alain Girard-Daudon, libraire Lectures à voix haute de textes par William Cliff
William Cliff, né en 1940, est l’un des poètes les plus singuliers de l’actuel champ poétique belge. Usant d’une forme ostensiblement classique, il réussit, par les situations et les thèmes abordés, à créer de parfaits objets de scandale. Il a le verbe violent et voyou, l’inspiration à l’affût des désirs quotidiens, en tous lieux et en tous pays. William Cliff : un dynamiteur de pensées molles et de comportements convenus, un maître du langage impeccablement dévoyé.

Derniers titres parus :
  • America, suivi de En Orient, Poésie/Gallimard, 2012
  • U.S.A. 1976, roman, La Table Ronde, 2010
  • Autobiographie suivi de Conrad Detrez, postface de Jean-Claude Pirotte, La Table Ronde, 2009

17h45–18h45

Le polar belge

Modérateur : François Braud, auteur et critique de polars

Monfils, Nadine

Nadine Monfils (1953)
Au fil de ses polars sombres ou déjantés, où planent souvent une touche de surréalisme, et une autre de sensualité, Nadine Monfils a attiré de plus en plus de lecteurs dans son univers singulier et passionnant. L’écrivain et réalisatrice (Madame Edouard, 2004, avec Michel Blanc et Dominique Lavanant, dans lequel elle met en scène le célèbre commissaire Léon, héros de sa série policière), amatrice de peintures belges et de séries américaines est l’auteur d’une quarantaine de romans et de pièces de théâtre dont des polars à la fameuse « Série Noire » et des thrillers chez Belfond.


Derniers titres parus :
  • La Petite Fêlée aux allumettes, Belfond, 2012 ; rééd. Pocket, 2013
  • Contes pour petites filles libertines, Tabou éditions, 2011
  • Les vacances d’un serial killer, Belfond, 2011 ; rééd. Pocket, 2012

Jean-Baptiste Baronian (1942)
Romancier, auteur de nouvelles fantastiques, d’anthologies, de biographies, d’essais et de livres pour enfants, critique et essayiste, Jean-Baptiste Baronian a travaillé dans l’édition, chez Marabout. Il a publié à ce jour une soixantaine d’ouvrages, dont de nombreux romans policiers.

Derniers titres parus :
  • L’Enfer d’une saison, De Fallois / L’Âge d’Homme, 2013
  • Dans les miroirs de Rosalie, De Fallois / L’Âge d’Homme, 2011
  • Meurtre à Waterloo, Luc Pire, 2011
19h15–20h

Dialogue avec Patrick Declerck


Modérateur : Pierre Vanderstappen, conseiller littéraire au Centre Wallonie-Bruxelles, Paris Philosophe, anthropologue, psychanalyste et nouvelliste, Patrick Declerck est né à Bruxelles en 1953. Auteur d’ouvrages de référence évoquant les clochards de Paris : Les Naufragés (Plon, coll. « Terre Humaine », 2001), et Le Sang nouveau est arrivé. L’horreur SDF (Gallimard, 2005), il se consacre aussi à la fiction. Après Garanti sans moraline (nouvelles, Flammarion, 2004) et Socrate dans la nuit (roman, Gallimard, 2008), il publie le magistral Démons me turlupinant (Gallimard, 2012)
qui obtient la plus haute récompense littéraire en Belgique francophone, le Prix Rossel.
Un roman ? s’interroge l’auteur. Un roman oui, si l’on veut... Mais un roman dont seule la psychanalyse serait alors l’héroïne et la profonde trame.

21h

Clôture de la manifestation



Interventions et lectures des écrivains invités en Pays de la Loire
Nantes : Collège Rutigliano (Adeline Pringault, Professeur de français) – Xavier Deutsch.
Vendredi 22/11/13

Saint-Nazaire : Lycée Aristide Briand (Maryse Parent, Professeur de français) – Nathalie Skrowronek.
Vendredi 22/11/13

La Roche-sur-Yon : Pôle universitaire yonnais, Département Info-Com (Claudine Paque, Responsable culture du Pôle universitaire yonnais) – Xavier Deutsch.
Vendredi 22/11/13

Cholet : Le Jardin de Verre (François Gabory, Directeur) – Jean-Pierre Verheggen.
Jeudi 21/11/13

Cholet : Lycée Sainte-Marie (Maryline Métayer, Action culturelle , Jardin de Verre) – Nadine Monfils.
Vendredi 22/11/13

Le Mans : Librairie Thuard (Anne-Sophie Thuard, Directrice) – Diane Meur accompagnée de son éditrice Sabine Wespieser.
Jeudi 21/11/13

Autres animations pendant les « Rencontres littéraires belges francophones »
Grande librairie belge francophone animée par la librairie Coiffard à Nantes
Dédicaces des écrivains après les débats Pendant les débats, lectures à voix haute d’extraits de textes des écrivains invités par les comédiens Sophie Merceron et Yves Arcaix.
Bar-restaurant animé par le Restaurant Le Cou de la Girafe au Grand T

Partenaires institutionnels français
Conseil régional des Pays de la Loire – Nantes Ville de Nantes – Nantes
Conseil général de Loire-Atlantique – Nantes
Ministère de la Culture et de la Communication / Centre national du livre – Paris
Fondation Jan Michalski pour la Littérature et l’Écriture – Montricher, Suisse

Partenaire institutionnel belge francophone
Wallonie-Bruxelles International, Bruxelles.
Avec l’aide précieuse du Centre Wallonie-Bruxelles, Paris

Partenaires médias
Ouest France, Fip, TéléNantes, Eur@dionantes, Le Magazine littéraire

Manifestation conçue et organisée par Impressions d’Europe
2 Yves Douet, Directeur & Patrice Viart, Coordinateur

En partenariat avec Le Grand T
84 rue du Général Buat – BP 30111 – 44001 Nantes
Cedex 01 / 02 51 88 25 25 – www.leGrandT.fr
Direction : Catherine Blondeau.

La librairie Coiffard
7-8 rue de la Fosse – 44000 Nantes / 02 40 48 16 19
Contact : Rémy Ehlinger, Directeur
Avec le soutien de la brasserie Duvel Moortgat

Remerciements
Éditions Actes Sud, L’Âge d’Homme, Arléa, Au Crayon qui tue éditeur, Belfond, Casterman, Le Castor Astral, Champ Vallon, Dupuis, De Fallois, éditions Cécile Defaut, L’École des loisirs, Flammarion, Gallimard, L’Herne, Les Impressions nouvelles, Robert Laffont, Le Livre de Poche, Mercure de France, Métailié, Mijade, Phébus, Place des Éditeurs / Omnibus, Pocket, Le Seuil, La Table Ronde, Textuel, Verticales, Sabine Wespieser.

Merci également à nos fidèles amis bénévoles
Pauline Vermeulen, Pauline Omnes, Anne‑Pauline Parc, Dominique Landais, Hervé Lecornu, Guy‑Arthur Rousseau, Jean-Claude Pinson, Alain Girard-Daudon et Yann-Félix Thouault. Merci enfin à toute l’équipe du Grand T et du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, Pierre Vanderstappen, conseiller littéraire et Valentine Robert, attachée littéraire.

Crédits photographiques
Idée de l’enfance, 2002 © Christophe Viart
William Cliff © J. Sassier/Gallimard
Patrick Declerck © C. Hélie/Gallimard
Xavier Deutsch © Mark Melki, Opale/Robert Laffont
Noël Godin © Kévin Figuier/Carré d’Info
Diane Meur © Leenhardt
Henri Michaux © Claude Cahun/Coll. Soizic Audouard
Bernard Quiriny © Jeremy Stigter
Nathalie Skowronek, © Aline Frisch
Jean-Pierre Verheggen © J. Sassier/Gallimard